19 C
Berne
lundi 22/07/2024

Le politicien genevois irrite la communauté kosovare en Suisse. Il ignore les massacres de Recak et a comparé l’attaque en Ukraine avec les attaques de l’OTAN au Kosovo?! Voici les réactions..

Guy Mettan met en colère la communauté kosovare en Suisse. Le politicien genevois compare l’attaque en Ukraine aux attaques de l’OTAN au Kosovo, provoque des réactions. Concernant les déclarations brutale de M.Mettan, la communauté kosovare de Genève et de Suisse a demandé à Guy Mettan de présenter ses excuses, écrit le journal suisse Le Canton27.ch

Bernë, 27 shkurt -Hier soir sur la chaîne de télévision Léman Bleu, devant le journaliste spécialisé en Russie, se tenaient Guy Mettan, ancien président du parlement genevois, et Mme Micheline Calmy-Rey, ancienne présidente et cheffe de la diplomatie de la Confédération suisse. Ils ont débattu de l’occupation russe en Ukraine.

Nos deux invités sont surpris par les actes qui se sont produits ce jeudi. Il y a trois jours, Mme Calmy-Rey ainsi que M. Guy Mettan ne croyaient pas qu’une invasion russe se produirait. Dans ce débat, l’ancienne ministre suisse des Affaires étrangères Mme Calmy-Rey a évalué que « la Russie a envahi un État reconnu, commettant des violations flagrantes du droit international public et de l’intégrité territoriale de la communauté internationale », cite le journal suisse Le Canton27.ch

Les Kosovars en Suisse: Mettan parle comme s’il était un « ambassadeur » russe?

Guy Mettan ne partage pas la vision de Mme Calmy-Rey relative à l’invasion russe de l’Ukraine, citant comme exemple la position internationale de 1999 sur la Serbie et les bombardements effectués sur cette dernière.

Selon Mettan, « le bombardement de l’OTAN sur la Serbie pendant 68 jours était une violation du droit international… » – Concernant cette déclaration, Mme Calmy-Rey a réagi de manière démonstrative: « l’intervention de la communauté internationale a été faite pour des raisons humanitaires et pour sauver un peuple de l’extermination.. « .

 

Déclaration de Guy Mettan sur le massacre de Recak qui a provoqué la colère de la communauté kosovare en Suisse

M.Mettan, ignoreles massacres de Recak et a comparé l’attaque en Ukraine avec les attaques de l’OTAN au Kosovo ?!. Il a provoqué des réactions. Cette déclaration de Guy Mettan a irrité et choqué la diaspora albanaise, en particulier la communauté kosovare ainsi que les familles touchées par le massacre de Recak qui ont été hébergées en Suisse, déportées de Serbie il y a 23 ans.

A la suite de l’émission télévisée ayant eu lieu hier soir sur la chaîne Léman Bleu, à laquelle a participé M. Guy Mettan, M. Ueli Leuenberger a transmis sa réaction à la rédaction du journal suisse Le Canton27.ch

Il y a vingt-trois ans, le massacre de Racak, qui a été un crime contre l’humanité et un génocide commis par les Serbes au Kosovo, a ébranlé le monde, mais ni les Serbes, ni les Russes ou les Russophiles.

Le massacre de Recak c’est le massacre de 45 Albanais du Kosovo dans ce même village, le 15 janvier 1999. Le massacre a été organisé et perpétré par la police serbe, les forces militaires et paramilitaires, ont noté l’OSCE et d’autres représentants de la communauté internationale, écrit le journal suisse Le Canton27.ch.

Cependant M. Mettan, concernant le massacre de Recak, a continué à s’exprimer sur la chaîne Léman Bleu non pas dans le langage d’un Suisse, mais en ami des Serbes et des Russes, répétant leur refrain que « le massacre de Recak était un faux, un montage, une fabrication de l’armée. .  »

Cette déclaration de Guy Mettan a irrité et choqué la diaspora albanaise, en particulier la communauté kosovare ainsi que les familles touchées par le massacre de Recak qui ont été hébergées en Suisse, déportées de Serbie il y a 23 ans.

Dans cette ligne, Mme Ana Roch, députée au Grand Conseil genevois (MCG), réagit sur les réseaux sociaux: « Comment peut-on nier le massacre de Reçak? Les familles des 45 personnes civiles qui périrent dans des conditions inhumaines doivent s’étrangler. Ainsi que l’ensemble de la communauté kosovare. J’espère que les associations sauront réagir à hauteur des propos tenus. »

Concernant le déni du massacre de Reçak par Guy Mettan, il y a eu colère et mécontentement au sein des communautés kosovares, suivis de nombreuses réactions à travers une série de commentaires sur les réseaux sociaux. « Nous sommes choqués d’entendre les propos tenus par le journaliste et député genevois Guy Mettan sur TV Léman Bleu. » a écrit Agim Sherfi, un militant kosovar bien connu à Genève.

A la suite de l’émission télévisée ayant eu lieu hier soir sur la chaîne Léman Bleu, à laquelle a participé M. Guy Mettan, M. Ueli Leuenberger a transmis sa réaction à la rédaction du journal suisse Le Canton27.ch

« Monsieur Guy Mettan un propagandiste des théories nationalistes russes et serbes..Guy Mettan, dans son aveuglement défend malheureusement depuis longtemps des positions qui sont alimentées par des milieux ultra nationalistes serbes et russes. Les propos qu’il tient ces jours concernant le Kosovo sont des propos qu’il tient depuis longtemps et en 1999 déjà.. », dit dans la réaction de M. Leuberger

« Nous sommes choqués d’entendre les propos tenus par le journaliste et député genevois Guy Mettan sur TV Léman Bleu. » a écrit Agim Sherifi, un militant kosovar bien connu à Genève.

Selon de nombreux commentateurs et représentants de la communauté kosovare, ce que Guy Mettan a dit sur Léman Bleu TV est scandaleux, mais ce n’est pas aussi scandaleux que ses déclarations et ses intérêts personnels qui vont à l’encontre de ceux exprimés par le peuple ou le gouvernement de la Suisse, pays qui a été parmi les premiers au monde à reconnaître, le 27 mars 2008, l’indépendance du Kosovo.

Concernant sa déclaration brutale, la communauté kosovare de Genève et de Suisse a demandé à Guy Mettan de présenter ses excuses !

Derniers articles