11.5 C
Berne
lundi 19/04/2021

L’Ambassadeur Kolly: Depuis 13 ans, les relations diplomatiques entre Berne et Pristina sont bonnes

Prishtina, 17 Fevrier (Nefail Maliqi) – A la veille du 13e anniversaire de l’indépendance du Kosovo, le journal suisse en albanais Le Canton27.ch a interview l’ambassadeur de Suisse au Kosovo, M. Thomas Kolly.  Dans cette entretien avec l’ambassadeur de Suisse à Prushtina, il évoque les relations diplomatiques entre la Suisse et le Kosovo pendant ces 13 années, depuis la reconnaissance de l’indépendance par le gouvernement Suisse le 27 février 2008 jusqu’à aujourd’hui, sur le rôle du gouvernement helevetique dans la région et la mission des soldats suisse – Swisscoy au Kosovo

«Environ 200 000 personnes d’origine kosovare vivent en Suisse et contribuent activement à l’économie, à la culture et à la politique de notre pays. La Suisse est aujourd’hui le deuxième investisseur au Kosovo – avec plus de 480 millions d’euros. La Suisse a apporté une aide substantielle au Kosovo depuis 1998. “, A déclaré l’ambassadeur de Suisse au Kosovo, M. Thomas Kolly, dans l’interview exclusive du journal suisse en albanais “Le Canton27.ch” à l’occasion du 13e Anniversaire de l’Indépendance du Kosovo.

La diaspora kosovare en Suisse contribuent à améliorer les conditions de vie de nombreuses familles au Kosovo

No description available.

Le Canton27.ch: Monsieur le ambassadeur, cela fait 13 ans depuis l’indépendance du Kosovo. Quelles sont les relations entre la Suisse et le Kosovo?

L’Ambassadeur Thomas Kolly: La Suisse a été l’un des premiers pays à reconnaitre l’indépendance du Kosovo. Depuis, nos deux pays ont développé des relations diplomatiques et économiques très étroites et profitent de liens humains forts. Environ 200’000 personnes d’origine kosovare vivent en Suisse et contribuent activement à l’économie, à la culture et à la politique en Suisse. En même temps, les envois de fonds (remittances) par les membres de la diaspora kosovare en Suisse contribuent à améliorer les conditions de vie de nombreuses familles au Kosovo. C’est aussi grâce aux investissements faits par ces derniers que la Suisse se hisse au deuxième rang des plus importants investisseurs au Kosovo – avec plus de 480 millions d’euros.

Ambassadeur Kolly: La mission Swisscoy fait du très bon travail au Kosovo

Le Canton27.ch: Monsieur le ambassadeur, que pouvez-vous nous dire sur le rôle, l’engagement de la Suisse au Kosovo. Êtes-vous satisfait de la mission de Swisscoy dans la région?

Bildergebnis für swisscoy naigeL’Ambassadeur Thomas Kolly: La Suisse apporte une aide substantielle au Kosovo depuis 1998. Elle a jusqu’à présent engagé plus de 500 mio. CHF au Kosovo et reste le troisième partenaire de développement bilatéral du Kosovo. Nous sommes convaincus que l’aide de la Suisse soutient efficacement les ambitions du Kosovo de poursuivre sur la voie de l’intégration européenne et contribue à améliorer la vie des citoyens kosovars. La Suisse prévoit de rester impliquée dans la promotion de la bonne gouvernance, de la sécurité humaine, de la création d’emplois, ainsi que des infrastructures d’eau et d’un meilleur accès aux soins de santé primaires. La mission de la Swisscoy fait du très bon travail au Kosovo. Grâce à sa présence sur le terrain et ses contacts avec la population, la Swisscoy joue un rôle important pour rassurer les citoyens. La Suisse a décidé en juin 2020 de poursuivre son engagement au sein de la KFOR pendant au moins trois années supplémentaires (jusqu’en 2023) et d’augmenter la taille de son contingent de 165 à 195 soldats. La participation de la Suisse à la KFOR témoigne de l’importance que la Suisse accorde à la sécurité et à la stabilité dans la région.

Le Canton27.ch: Après 13 ans à compter de la reconnaissance du Kosovo par la Suisse. Quelles sont les exigences (documents, visas ..) des citoyens (locaux et émigrants en Suisse) du Kosovo dans votre ambassade?

L’Ambassadeur Thomas Kolly: Le Centre consulaire régional de la Suisse à Pristina prend en charge tous les services consulaires et les demandes liées aux visas pour les personnes domiciliées au Kosovo, en Macédoine du Nord et l’Albanie. Le consulat s’occupe principalement de la délivrance des visas aux citoyens kosovars souhaitant se rendre en Suisse pour du tourisme, des visites familiales et les affaires. Le consulat traite également les demandes relatives aux permis de travail ou aux regroupements familiaux bien que les décisions y relatives reviennent aux cantons. D’autres tâches consistent par exemple à délivrer des passeports d’urgence s’ils sont perdus pendant un séjour ou l’assistance aux rapatriements d’urgence en Suisse.

Le Canton27.ch: La pandémie au Kosovo vous a certainement posé des problèmes dans la coopération entre les deux pays. En même temps, a-t-il réduit les visites dans les deux sens Kosovo-Suisse et vice versa?

L’Ambassadeur Thomas Kolly: La pandémie a posé de nouveaux défis à tout le monde. Grâce aux efforts intenses du personnel de l’Ambassade, la Suisse a su adapter ses programmes existant aux nouvelles exigences. En raison des restrictions de voyage dans l’espace Schengen et des mesures nationales comme la quarantaine ou l’exigence de tests PCR, les voyages du Kosovo vers la Suisse et vice-versa ont été réduits à plusieurs reprises. L’absence de visites de la diaspora au Kosovo durant l’été a également eu un impact sur la situation économique du pays ; les dépenses traditionnellement effectuées au Kosovo lors de visites par la diaspora de même que les envois de fonds (remittances) directs et indirects (qui représentant en temps normal un quart du PIB) ont visiblement diminué.

Le Canton27.ch: La Suisse soutient la Cour spatiale de La Haye pour les crimes au Kosovo? Comme lorsque les États-Unis, l’Allemagne et d’autres pays de l’UE considèrent également la Suisse comme un bon soutien financier du Tribunal spécial de La Haye. Après l’arrestation de Thaci, Veseli … qui est considéré comme le “gros poisson” du crime pendant et après la guerre au Kosovo, vous pensez que cette Cour aura du succès dans sa mission?

L’Ambassadeur Thomas Kolly: La Suisse considère que les Cours spéciales pour le Kosovo à La Haye représentent une opportunité importante pour résoudre les crimes graves commis au Kosovo entre 1998 et 2000, traduire les coupables en justice et rendre justice aux victimes. Dans ce sens, l’établissement des Cours spéciales est conforme à l’engagement de la Suisse en faveur de la justice internationale, de la lutte contre l’impunité ainsi que du renforcement de l’état de droit et de l’acceptation du passé. La Suisse fournit notamment un soutien financier aux travaux de relations publiques des Cours qui vise à s’assurer que la population kosovare comprend le mandat et la portée de ce Tribunal spécial.

Derniers articles

Varroset me nderime dhe flamur kombetar ne Presheve oficeri i larte i policise se Kosoves Selver Maliqi

Presheve, 16 prill -Në moshën 51 vjeçare sot i është dhënë lamtumira e fundit Selver Hajrush Maliqit nga Presheva. Sot ne varrezat e Presheves u...

Pjetёr Shala transferohet në Hagë bazuar në aktakuzën e konfirmuar

Hage, 15 prill -Sot Pjeter Shala u transferua në objektin e paraburgimit të DHSK-së në Hagë. Versionet e redaktuara publike të fletarrestimit dhe urdhrit...

Le Kosovo a gagné à l’ONU! La Russie a échoué au CS de l’ONU avec une provocation naïve. Le drapeau de l’état du Kosovo...

La réunion sur le Kosovo au Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) a été suspendue en raison de l'opposition de la Russie à...

Një lajm i mirë nga Berna: Nga e hënja e ardhshme (19 prilli) hapen terracat e restoranteve në Zvicër!

Ministri i Shëndetësisë Alain Berset (OFSP) ne bisede me redaktorin  e gazetes zvicerane ne shqip Le Canton27.ch Bernë, 14 prill -Ish-presidenti dhe Ministri i shëndetësisë,...

Në Zvicër, mbi 300 shqiptarë vdiqën nga koronavirusi

Bernë, 14 prill -Shifrat e te vdekurve dhe te infektuarve nga COVID-19 ne Zvicer janë alarmane. Qe një vit që kur nisën viktimat e...