13 C
Berne
dimanche 23/06/2024

Visite des journalistes internationaux  (APES) au Kosovo à l’occasion de l’indépendance

Visite des journalistes internationaux  (APES) au Kosovo, du 8 au 11 février 2023, à l’occasion de l’indépendance. Les journalistes de Genève-Suisse ont été accueillis par le Premier Ministre albanais dans son cabinet à Pristina. Après la visite des journalistes internationaux et suisses au Premier Ministre du Kosovo, ces derniers ont rendu visite à leurs collègues kosovars de la télévision publique RTK. Cette rencontre a été animée par le directeur général de cette télévision, M. Shkumbin Ahmetxhekaj.

À l’occasion du 15ème anniversaire de l’indépendance du Kosovo, dix journalistes de l’APES se sont rendus à Prishtina, Drenica et Mitrovica,  du 8 au 11 février 2023

Peter Kanny, président de l’APES, déclare au journal suisse albanais Le Canton27.ch que « le but de cette visite dans le plus récent État d’Europe, à l’occasion du 15ème anniversaire de l’indépendance du Kosovo, est de se familiariser avec la réalité dans cette partie de l’Europe, notamment sur la récente situation tendue dans le nord du Kosovo. Nous avons également tenu une série de réunions avec les responsables des institutions locales et internationales afin de connaître la situation politique et économique actuelle ainsi que les derniers développements dans la région, ceci après une série d’épreuves et de tensions dans la région, notamment dans le Nord, à la frontière entre le Kosovo et la Serbie ».

Concernant la visite en question, Nefail Maliqi (le rédacteur en chef du journal suisse en albanais Le Canton27.ch), coordinateur international de l’association (APES) pour les visites auprès des gouvernements des pays du monde, a déclaré que « Après plusieurs visites importantes que nous avons récemment effectuées dans plusieurs pays du monde comme le Liechtenstein, l’Ukraine, la Turquie, Taiwan, etc., l’association internationale APES, en coopération avec le journal suisse en albanais Le Canton27.ch, a effectué avec succès une visite de quatre jours au Kosovo (8-11 février 2023). Ce voyage avait pour but d’en savoir d’avantage sur la situation actuelle dans la région, sur l’avancement des processus démocratiques et sur l’intégration du pays dans les institutions européennes et internationales… »

Lors de ce séjour de quatre jours, les journalistes internationaux genevois ont d’abord été reçus par le chef du gouvernement du Kosovo Albin Kurti, puis des rencontres ont eu lieu avec des ministres (Svecla, Gervalla, Rasic…) ainsi qu’avec les chefs d’autres institutions /organes locaux et internationaux (ambassade de Suisse, Eulex. .). En outre, les journalistes ont été reçus par les forces du Kosovo (FSK), rencontre où les journalistes ont pu déjeuner avec les soldats du Kosovo.

Le Premier ministre albanais de la République du Kosovo M.Albin Kurti s’est entretenu avec des journalistes de Suisse et du Liechtenstein sur les développements dans le pays

M. Kurti, a accueilli des journalistes et des représentants de l’Association des journalistes étrangers en Suisse et au Liechtenstein (APES) lors d’une réunion.

Comme le rapporte le journal suisse-albanais Le Canton27.ch, le Premier ministre albanais Albin Kurti a accueilli à Pristina le groupe de journalistes et les a remerciés pour la visite qu’ils effectuent au Kosovo à l’occasion du 15ème anniversaire de la déclaration d’indépendance.

« Ils ont été informés des résultats de la gouvernance, des politiques sociales, de la réforme des entreprises et des progrès économiques et démocratiques au cours des deux dernières années. Au cours de la réunion, le Premier ministre Kurti a également répondu aux questions des journalistes sur les développements dans le pays et dans la région, sur les relations avec la Serbie et sur le processus de dialogue », a déclaré le Premier ministre albanais du Kosovo Albin Kurti après la rencontre avec les journalistes internationaux de Genève-Suisse.

Des journalistes internationaux à Genève, représentants des prestigieux médias mondiaux, ont été accueillis par le chef du gouvernement du Kosovo. Cette visite de quatre jours a eu lieu à l’occasion du 15ème anniversaire de l’indépendance du Kosovo, organisée par l’APES (Association de la presse étrangère en Suisse et au Liechtenstein- (The Foreign Press Association in Switzerland and Liechtenstein) et la rédaction du journal suisse Le Canton27.chen albanais, rapporte le correspondant du Le Canton27.ch de Pristina.

Kurti: Nous avons d’excellentes relations avec la Suisse, car nous y avons notre diaspora !

Albin Kurti les a informés des résultats de la gouvernance, des politiques sociales, de la réforme des entreprises et des progrès économiques et démocratiques au cours des deux dernières années. Au cours de la réunion, le Premier ministre Kurti a également répondu aux questions des journalistes sur les développements dans le pays et dans la région, sur les relations avec la Serbie et le processus de dialogue.

Il leur a souhaité la bienvenue au Kosovo et les a remerciés pour la visite qu’ils effectuent dans le pays à l’occasion du 15ème  anniversaire de la déclaration d’indépendance. Il les a informés des résultats de la gouvernance, des politiques sociales, de la réforme des entreprises et des progrès économiques et démocratiques au cours des deux dernières années.

Lors de cette rencontre avec les journalistes suisses et internationaux, le Premier Ministre Kurti a également évoqué les relations entre le Kosovo et la Suisse, qu’il a qualifiées de très bonnes. Il affirme avoir également beaucoup apprécié le rôle et la contribution des soldats suisses (Swisscoy) au Kosovo dans le cadre de la KFOR, soldats qui apportent une grande contribution pour maintenir la paix et la stabilité dans la région.

Ensuite, Kurti a déclaré aux journalistes du monde entier que la diaspora albanaise investit beaucoup dans la démocratie et le développement du pays, et que ceci joue un grand rôle dans les relations entre le Kosovo et la Suisse considérée comme un exemple d’intégration et de tolérance. Cette diaspora est considérée comme « ambassadrice » et comme un pont entre le peuple suisse et les albanais, écrit le journal Suisse en albanais Le Canton27.ch.

« Au cours de la réunion, le Premier ministre Kurti a également répondu aux questions des journalistes sur les développements dans le pays et la région, sur les relations avec la Serbie et le processus de dialogue », a annoncé le bureau du Premier ministre.

Durant leur séjour au Kosovo, les journalistes ont également visité le mythique Prekaz (symbole de la résistance contre les forces militaires du régime de Milosevic-1999) où ils ont été accueillis par Bekim Jashari. Les journalistes genevois ont également rendu hommage à la tombe du président historique et architecte de l’indépendance du Kosovo, Ibrahim Rugova.

Le plus jeune et plus petit Etat d’Europe!  Le Kosovo e la Suisse

La Suisse a reconnu le Kosovo comme État souverain le 27 février 2008, soit dix jours après sa déclaration d’indépendance. Jusqu’à présent, 114 des 193 États membres des Nations Unies ont reconnu le Kosovo, dont 23 des 28 États membres de l’EU ainsi que les États-Unis.

Mme Calmy-Rey, ancienne ministre helvétique des affaires étrangères, considérée comme l’avocate de l’indépendance du Kosovo, s’est intéressée très tôt à la médiation entre les Serbes et les Albanais de la province. La Suisse a été le premier pays à porter la question devant la communauté internationale.

15 ans après l’indépendance, la Confédération suisse soutient toujours le développement du pays. La Suisse participe depuis 1999 à la mission internationale de soutien de la paix au Kovoso (KFOR), sous la direction de l’OTAN.  Elle y stationne 240 soldats de la Swisscoy. Ce contingent devrait continuer d’œuvrer à la stabilité du Kosovo jusqu’à la fin de 2026. Le plus jeune État d’Europe s’apprête à fêter les 15 ans de son indépendance. Sur la base d’une forte immigration en Suisse, les deux pays Kosovo et Suisse ont édifié une relation unique.

Dans la dernière interview pour le journal suisse Le Canton27.ch, l’ambassadeur de Suisse à Pristina, M. Thomas Kolly a déclaré que « la Suisse est aujourd’hui le deuxième investisseur au Kosovo – avec plus de 480 millions d’euros. La Suisse a fourni une aide substantielle au Kosovo depuis 1998. À ce jour, elle a fourni plus de 500 millions de francs au Kosovo et reste le troisième partenaire de développement bilatéral du Kosovo. Nous sommes convaincus que l’aide suisse soutient efficacement les ambitions du Kosovo de poursuivre son chemin vers l’intégration européenne et contribue à améliorer la vie des citoyens kosovars. »

Le 3 mai 2016, le Kosovo a intégré l’UEFA et est admis comme 210ème membre de la FIFA. Le Kosovo participera désormais aux éliminatoires de la Coupe du monde et de l’Euro. Le Kosovo depuis le 29 juin 2009 est le 186ème membre du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, et ceci un an après s’être déclaré unilatéralement indépendant de la Serbie.

Bruxelles a clairement indiqué que la Serbie devra conclure un traité international contraignant avec le Kosovo si elle entend rejoindre l’UE. Belgrade devrait notamment s’y engager à ne pas faire obstacle à l’adhésion du Kosovo à des organisations internationales telles que l’ONU.

À Mitrovica, le pont qui enjambe l’Ibar relie les deux parties de la ville, mais sépare les communautés serbe et albanaise. Au nord, les drapeaux serbes sont partout et des panneaux et des graffitis rappellent, jusqu’au cœur du centre-ville, que «le Kosovo, c’est la Serbie». Les journalistes de l’APES ont visité la ville et ont pu franchir sans problèmes le pont à pied même s’il reste fermé à la circulation.

D’une part, la diaspora, mais pas seulement celle installée en Suisse, représente 15% du produit national brut du Kosovo, ce qui implique naturellement de nombreux liens étroits et personnels avec le pays. Exemples de ces investissements: le milliardaire Behgjet Pacolli (MABETEX), Esat Lika (LIKA), Avni Orllati (ORLLATI).

La diaspora continue de jouer un rôle très important dans l’économie du Kosovo. Avec 300.000 albanophones, dont la majorité est représentée par les kosovars, la Suisse accueille l’une des plus importante diaspora kosovare d’Europe. Cette année, la diaspora albanaise a envoyé 1 milliard d’euros au Kosovo, a déclaré le gouverneur de la Banque centrale du Kosovo, Fehmi Mehmeti, au journal suisse albanais Le Canton27.ch. Selon lui, la Suisse est le pays européen depuis lequel la diaspora envoie le plus d’argent au Kosovo. L’année dernière, la diaspora kosovare a envoyé plus de 100 millions de francs au Kosovo depuis la seule Suisse.

Albin Kurti (VV) est actuellement le Premier Ministre du Kosovo. Il est très populaire dans les Balkans, comme un leader proche de l’UCK et proche de l’ancien président historique Rugova, considéré comme l’architecte de l’indépendance.

Un «copier coller» du modèle sui    sse dans cette toute jeune nation fait figure de fantasme. Mais il est certain qu’il est nécessaire de faire progresser les processus de démocratisation et de tolérance dans la région, en accordant la priorité au dialogue entre les communautés du pays et de ses voisins.

Au terme de cette visite, Peter Kanny, président l’APES a déclaré: «Le Kosovo m’a surpris par rapport à ce que nous lisons et voyons dans certains médias en Suisse ou en Europe. Nous avons eu des contacts avec les gens, notamment avec des jeunes généreux et accueillants. Les gens sont peut-être un peu pauvres mais riches dans le cœur. Ces jeunes ne sont pas seulement la perspective du Kosovo, mais également la perspective européenne.».

Derniers articles