20.8 C
Berne
dimanche 26/05/2024

Subilia: La CCIG entretient de bonnes relations avec Tirana. La communauté albanaise à Genève et en Suisse est un grand atout économique à valoriser

M.Vincent Subilia, directeur général de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève et député au Grand Conseil dans une entretien avec le journaliste du journal suisse en albanais Le Canton27.ch

Genève, 5 novembre  -M.Vincent Subilia, directeur général de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève et député au Grand Conseil genevois, dans une interview pour le journal suisse en albanais Le Canton27.ch a parlé en plus des activités de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève, il a également évoqué la coopération de la CCIG avec Tirana et la communauté albanaise à Genève et leur image en Suisse dans le domaine du business et commerce.

CCIG, aujourd’hui comptant plus de 2500 entreprises membres, parmi eux de nombreux Albanais, principalement du Kosovo et d’Albanie

Avec le soutien de l’Ambassade de la République d’Albanie à Berne et en étroite collaboration et avec le plein engagement de la Chambre de Commerce Albanie-Suisse basée à Genève, une délégation de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Genève (CCIG), dirigé par le directeur M. Vincent Subilia s’est rendu il y a quelques jours à Tirana où il a mené une activité dense avec les représentants du commerce et des entreprises de la région.

  • CCIG, aujourd’hui comptant plus de 2500 entreprises membres, la CCIG est une association de droit privé, fondée en 1865. Quel est le rôle, sa mission que vous dirigez M. Subilia?

SUBILIA: La CCIG a pour vocation de créer de la valeur économique au bénéfice des entreprises genevoises, laquelle se mesure essentiellement en termes de création d’emplois. PME avec esprit de start-up depuis un siècle et demi, la Chambre conjugue expertise et innovation pour défendre et promouvoir l’entrepreneuriat à Genève.

  • Comment la CCIG a fonctionné pendant la pandémie. Quelles sont les conséquences de la pandémie sur l’économie de notre canton? La pandémie a-t-elle fait des dégâts au niveau de la situation du business, comerce, dans la industri et de l’emploi?

SUBILIA: La CCIG aura été de tous les « combats » en faveur de ses entreprises Membres durant cette crise sans précédent, tant sur un plan macro-économique (en portant la voix de l’économie dans le champ politique, notamment pour les cas de rigueur), que micro-économique (par des prestations de services diverses et concrètes en faveur des acteurs économiques). Au sortir progressif de ce long tunnel pandémique, il importe de saluer la résilience et l’agilité remarquable des opérateurs économiques genevois.

  • Avez-vous des collaborations avec la commuauté albanaise en Suisse au bien en l’Albanie et a Kosovo?

SUBILIA: Trop peu à ce stade, mais nous nous réjouirions de les développer, le commerce international étant au cœur des métiers de la Chambre; à ce titre, une récente délégation en Albanie me permet de témoigner du remarquable dynamisme de ce marché.

  • En ce qui concerne la communauté albanaise et albanophones en Suisse, pensez-vous qu’elle soit bien intégrée dans notre pays? Bénéficie-t-elle d’une bonne image dans le biznese, comerce ect..?

SUBILIA:  La forte communauté albanophone que connaît la Suisse constitue une richesse de compétences qu’il faut valoriser.

Derniers articles