12.1 C
Berne
dimanche 23/06/2024

ATS: Kosovo – Manifestation contre la « bosniakisation » du Kosovo à Genève

Genève 4 mars -Quelques centaines de personnes ont manifesté samedi sur la Place des Nations à Genève contre la création d’une association des communes serbes au Kosovo. Du moins sans l’équivalent en Serbie. Les organisateurs de la manifestation, la diaspora kosovare en Suisse, a envoyé une lettre en ce sens à l’ONU et à l’UE.
Les manifestants, plus de 300 selon les organisateurs, reprochent aux Nations-unies et à l’Union européenne de faire pression sur le gouvernement du Kosovo pour qu’il accepte la création de l’Association des municipalités serbes. Cela inquiète les citoyens kosovars non seulement dans le pays, mais aussi dans la diaspora, fait savoir celle-ci via le journal suisse en albanais Le Canton27.ch
C’est à la suite de la dernière réunion à Bruxelles entre le premier ministre albanais Albin Kurti et le président serbe Aleksanden Vucic que la manifestation était organisée. Les deux hommes ont discuté de la normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie.
« ONU, UE, arrêtez la bosniakisation du Kosovo! », ou alors « Respect de la réciprocité: pas d’association de municipalités serbes sans association de communautés albanaises en Serbie », pouvait-on notamment lire sur les pancartes des manifestants. Kosovars originaires de divers pays, ils provenaient aussi d’autres cantons, de Vaud, Berne, Zurich, du Tessin ou de France. Des Suisses les ont rejoints par solidarité, précise encore le journal de la diaspora.
Cité par Le Canton27.ch, un manifestant a déclaré que « si l’UE permet à la minorité serbe du Kosovo de se grouper en association, nous Albanais de Serbie, qui sommes deux fois plus nombreux que les Serbes au Kosovo, nous voulons aussi avoir l’association des municipalités albanaises en Serbie ».
Lettre
Dans leur lettre à l’UE et à l’ONU, les organisateurs de la manifestation exhortent les institutions européennes et internationales de cesser de faire pression sur le gouvernement du Kosovo pour qu’il crée une association de municipalités serbes, une association qui pourrait provoquer la déstabilisation du Kosovo et la région!
Lors de leur rencontre à Bruxelles mercredi, Aleksandar Vucic a déclaré qu’il était prêt à discuter d’autres sujets que celui de la reconnaissance du Kosovo si ce dernier acceptait de créer une Association des municipalités en majorité peuplées de Serbes qui donnerait aux Serbes du Kosovo une certaine autonomie.
« Je suis ouvert à tout le reste, non seulement parce que cela nous aidera à avancer sur la voie européenne mais aussi parce que c’est bon pour les relations entre Serbes et Albanais ».
« Mauvaise foi »
Mais pour le premier ministre kosovar Albin Kurti, tout accord doit prévoir la reconnaissance sous une forme ou une autre de l’indépendance du Kosovo.
Dans un tweet, il a accusé mercredi le président serbe de faire preuve de mauvaise foi. « La normalisation des relations n’est possible que si les deux parties négocient en toute bonne foi. La Serbie a apparemment décidé de ne pas le faire ».
Avant la rencontre de Bruxelles, un haut responsable européen avait déclaré que les deux anciens ennemis avaient déjà accepté le projet tenu secret (un pacte visant à normaliser les relations entre les deux anciens ennemis) jusqu’à sa publication lundi soir. Une nouvelle réunion des dirigeants serbe et kosovar sous les auspices de l’UE est prévue pour le 18 mars en Macédoine du Nord.
Le Kosovo compte environ 100’000 Serbes parmi ses 1,8 million d’habitants et beaucoup d’entre eux refusent toute loyauté à Pristina, encouragés en cela par Belgrade. C’est particulièrement vrai dans le nord de ce territoire, près de la frontière avec la Serbie, théâtre de heurts fréquents et de manifestations.

Derniers articles