13 C
Berne
dimanche 23/06/2024

Asylum en Suisse: En février, il y a eu 2040, dont 1874 a été accepté l’asile, principalement d’Ukraine. Et 878 personnes Berna a retiré de la Suisse

Bern, 17 mars  -Durant le mois de février 2023, 1681 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 842 de moins que le mois précédent (-33,4 %) et 377 de plus qu’en février 2022. Les pays les plus représentés ont été la Turquie et l’Afghanistan. En outre, 1874 personnes ayant fui l’Ukraine ont obtenu le statut de protection S au cours du mois sous revue. Les principaux pays de provenance des personnes ayant présenté une demande d’asile en Suisse en février 2023 sont la Turquie (310 demandes, soit 197 de moins qu’en janvier), l’Afghanistan (295 demandes ; -499), le Maroc (179 demandes ; +27), l’Algérie (159 demandes ; -39) et l’Érythrée (156 demandes ; +21), rapporte le journal suisse en albanais Le Canton27.ch

Demandes d’asile réglées en première instance

Sur les 1681 demandes déposées en février, 1350 étaient des demandes primaires (janvier 2023 : 2170), c’est-à-dire déposées indépendamment d’autres personnes ayant déjà demandé une protection. Les personnes qui ont déposé une telle demande au cours du mois sous revue venaient principalement d’Afghanistan (277, -477), de Turquie (236, -201), du Maroc (179, +28), d’Algérie (158, -34) et de Syrie (51, -9). Les demandes secondaires, pour leur part, font suite à des demandes d’asile déjà enregistrées (par ex., naissances, regroupements familiaux ou demandes multiples).

Le Secrétariat d’État aux migrations a réglé 2177 demandes d’asile en février 2023. Parmi elles, 740 ont abouti à une décision de non-entrée en matière (dont 563 sur la base de l’accord de Dublin), 452 à l’octroi de l’asile et 675 à une admission provisoire en première instance. Le nombre de cas en suspens en première instance s’élève à 12 303, soit 465 de moins que le mois précédent.

Départs

En février 2023, 878 personnes ont quitté la Suisse sous le contrôle des autorités ou ont été renvoyées dans leur pays ou dans un pays tiers. La Suisse a demandé à d’autres États Dublin de prendre en charge 949 requérants. Dans le même temps, 161 personnes ont été transférées dans l’État Dublin responsable du traitement de leur demande d’asile. La Suisse a, quant à elle, reçu 398 demandes de prise en charge émanant d’autres États Dublin, et 41 personnes ont été transférées sur son territoire.

Ukraine : statut de protection S (procédure spéciale)

Le 12 mars 2022, le Conseil fédéral a pour la première fois activé le statut de protection S, afin que la Suisse puisse accueillir des personnes venant d’Ukraine qui ont besoin de protection.

En février 2023, 2040 personnes ont déposé une demande de statut S dans un centre fédéral pour requérants d’asile ; ce statut a été accordé à 1874 personnes et refusé à 78 autres, qui ne remplissaient pas les critères.

Depuis l’activation du statut de protection S, celui-ci a pris fin pour 9592 personnes et la fin du statut est en cours d’examen pour 1290 personnes. Fin février, 65 134 personnes bénéficiaient du statut S.

 

 

Derniers articles